Closing : quelles solutions en cas de refus d’un client ?

Publié le : 19 septembre 20225 mins de lecture

Avec l’essor du e-commerce, les entreprises ont dû s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Les clients ont désormais accès à une multitude d’offres, qu’ils peuvent comparer en quelques clics. Face à cette concurrence, il est devenu plus difficile de vendre ses produits et services. C’est pourquoi il est important de bien connaître les techniques de vente et de savoir comment gérer les refus et objections de clients.

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer un refus ou une objection de la part d’un client. Le client peut ne pas être intéressé par le produit, il peut trouver le prix trop élevé, ou encore il peut avoir des doutes sur la qualité du produit.

Face aux refus et objections d’un client : ne pas perdre son calme et savoir comment gérer la situation

Comment répondre aux objections en closing ? Il existe plusieurs techniques à découvrir pour répondre aux objections ou au refus de clients.

  • La première est de comprendre pourquoi le client a refusé. Cela permet de savoir si le problème vient de vous ou du produit. Si c’est le cas, il faut essayer de trouver une solution. Par exemple, si le client trouve le prix trop élevé, vous pouvez lui proposer une remise ou un avoir. Si le client a des doutes sur la qualité du produit, vous pouvez lui fournir des garanties ou des assurances.
  • La seconde technique est de savoir gérer son stress. Il est normal de se sentir stressé lorsqu’on se fait refuser une vente, mais il ne faut pas le montrer au client. Il faut rester calme et professionnel. Si vous perdez votre calme, vous risquez de perdre le client définitivement.
  • Enfin, il est important de ne pas insister. Si le client refuse votre offre, il est inutile d’insister. Cela ne fera qu’agacer le client et vous donnera une mauvaise image. Il vaut mieux accepter le refus et proposer une autre solution.

Les principaux refus et objections clients et comment y faire face

Le client a un réel problème financier

Le client a un réel problème financier et ne peut pas s’engager dans un nouveau contrat. La solution est de lui proposer un échéancier adapté à sa situation financière actuelle. Il faut lui expliquer que cette solution est temporaire et que dès que sa situation sera plus stable, il pourra revenir vers vous pour un nouveau contrat.

Le client a un souci personnel

Il y a plusieurs cas de refus ou d’objection d’un client. Le cas n°2 est celui où le client a un souci personnel. Le conseiller doit d’abord essayer de comprendre le souci du client. Ensuite, il doit lui proposer une solution adaptée à son problème. Si le client refuse toujours, il faut lui proposer un autre rendez-vous pour discuter de son souci.

Le client n’a pas le temps

Le client n’a pas le temps est un cas fréquent lorsque vous essayez de vendre quelque chose. La solution consiste à leur faire gagner du temps. Cela peut être fait en leur montrant que votre produit est facile à utiliser et en leur faisant gagner du temps sur le long terme. Vous pouvez également leur faire gagner du temps en leur donnant une démonstration de votre produit.

Le client a des doutes sur la qualité du produit

Le client a des doutes sur la qualité du produit : dans ce cas, il faut rassurer le client sur la qualité du produit et lui fournir des garanties. Il faut lui montrer que vous avez confiance en votre produit et que vous êtes prêt à le défendre. Si le client est toujours sceptique, vous pouvez lui proposer un essai gratuit ou une remise.

Le client n’a pas assez confiance dans l’entreprise ou la marque

Le client n’a pas assez confiance dans l’entreprise ou la marque est un cas courant et peut être résolu de différentes manières. Tout d’abord, il est important de s’assurer que le client a bien compris l’offre et qu’il a confiance en l’entreprise. Il est également important de rappeler au client les avantages de l’offre et de répondre à toutes ses questions. Enfin, il est possible de proposer un essai gratuit ou une réduction pour le convaincre.

Il est important de bien gérer les refus et les objections des clients lors de la clôture d’une vente. Il faut trouver les bonnes solutions pour les clients afin de les satisfaire et de conclure la vente.

Plan du site